GN-banniere-1060h290bL
Imprimer

Les livres

LES ESSENTIELS DE DIAGNOSTIC-PSO

Gérard Niemetzky, auteur de Gestion de la Couleur paru aux éditions Eyrolles en 2002 et 2004, et de Calibrage pour la photographie, paru en 2005, publie deux nouveaux ouvrages dans une nouvelle collection : Les Essentiels de Diagnostic PSO.

La Bonne Couleur - Guide pratique pour bien faire imprimer vos documents dans un envronnement standardisé.

couv essentiel 1Ce sont des normes métiers regroupées dans un ensemble, le Procédé Standardisé Offset - PSO -

C’est ce monde de la standardisation dans la fabrication des documents imprimés que je vous dévoile ici
en détails et en trois parties :
Comprendre : les définitions pour bien comprendre les enjeux et savoir que demander aux imprimeurs.
Utiliser : quelques outils pour mettre en place une organisation standardisée dans la réalisation de vos imprimés.
Contrôler : Pour rester maître du travail et s’assurer que les professionnels sont performants tout au long de la chaîne graphique.

 

Pour acheter ces livres, la boutique e-savoirs en cliquant ici 

 

 

Le point sur les PDF/X - Paramétrer les PDF et gérer leur couleur dans le cadre d’une impression normalisée.

couv essentiel 2

Aujourd’hui, tous les acteurs de la chaîne graphique utilisent ou créent des fichiers PDF.
Ce standard est le véhicule de nos informations, supports de formation, documents à diffuser ou
à publier.
Les imprimeurs reçoivent, de leurs donneurs d’ordre, l’essentiel des fichiers à traiter sous forme
de PDF. 80% des documents à imprimer leur parviennent maintenant sous cette forme.

 

 

 

 Pour acheter ces livres, la boutique e-savoirs en cliquant ici

 

 

 Nouveauté disponible : dans la collection "Les essentiels" pour préciser, à la lumière de différentes études en France et en Europe, les avantages de la standardisation de la chaîne graphique.

couv essentiel 3
• Respect des plannings annoncés
• Assurance qualité = suppression des litiges pour non conformité
• Répétabilité en cas de réimpressions
• Uniformité des couleurs lorsque les mêmes images sont utilisées dans différents documents imprimés
• Pas de perte de temps chez l'imprimeur. Les épreuves fournies sont conformes à ce que vous allez obtenir sur la presse.
• Plus de temps pour vous focaliser sur la création et le développement marketing de vos produits.


Le PSO est à la mode en 2011 en France et dans le monde.
Que ce soit l’Unic avec son action Standardisationiso12647.fr, France PSO, regroupant les experts certifiés par l’organisme Suisse de certfication Ugra, ou Diagnostic-PSO, marque sous laquelle j’exerce mon activité, le Procédé Standardisé Offset (PSO) fait parler de lui.
Mais limiter l’utilisation des normes métiers à l’obtention d’un certficat est réducteur et ne fait pas apparaître les immenses avantages de la mise en place de standards dans les filières industrielles, en France et dans le monde.
Limiter aussi les standards à la seule impression Offset (PSO) ne correspond pas à l’ensemble de l’industrie.La normalisation de la chaîne graphique dans son ensemble est nécessaire.
Intégrer le prépresse dans cette standardisation et ouvrir leur champs aux autres procédés d’impression est évident au regard de l’évolution des marchés et de l’offre technologique.
De nouvelles normes ISO se préparent, pour l’impression numérique ou pour le façonnage.
L’Afnor, en 2009, a publiée une excellente étude sur l’Impact Economique des Normalisations dans l’ensemble de l’industrie en France1.
C’est cette lecture et ses conclusions, qui m’ont fait réfléchir à la nécessité d’un ouvrage répondant plus spécifiquement aux interrogations des acteurs des industries graphiques.
En 2007, la Commission Européenne, avec le support de l’Intergraf, a fait réaliser par l’agence Ernst&Young une étude ciblée dont le titre est «Competitiveness of the European Graphic Industry - Prospects for the EU printing sector to respond to its structural and technological challenges»2.Ces deux études, complétées par 4 ans d’expérience dans la mise en place des procédures du PSO en général et de la norme ISO12647-2 en particulier, m’ont donné la matière, soutenue par de nombreux témoignages, de ce document qui, je l’espère, vous sera utile dans vos réflexions stratégiques.
De même que pour la gestion de la couleur il y a une dizaine d’années, il n’est plus question de s’interroger sur la nécessité d’appliquer les standards métiers chez les imprimeurs.
Je suis persuadé que la normalisation des industries graphiques est une des clefs de la sauvegarde de ce secteur en France.Les gains et économies à réaliser en mettant en place ces normes et procédures surpassent de loin le coût de leur mise en oeuvre.£

 
Pour acheter ces livres, la boutique e-savoirs en cliquant ici